Arles à Paris, 2ème partie: Jan Groover & Laura Letinsky Photographie de nature morte, un dialogue

5 Octobre- 5 Novembre
Pour la rentrée 2023 la galerie est heureuse de proposer à Paris son exposition arlésienne 'pop-up' de juillet dernier qui était organisée en collaboration avec la galerie quand les fleurs nous sauvent. A Paris, l'exposition se déroulera en deux temps à la Galerie Miranda et avec quelques oeuvres supplémentaires qui n'ont pas été présentées à Arles. Chaque chapitre de l'exposition parisienne fera dialoguer l'oeuvre d'un artiste majeur, contemporain, avec celle d'un artiste majeur, historique, au sein des deux grandes familles de la photographie qui sont l'expérimentation et la photographie de nature morte.
Visite virtuelle

En octobre, la galerie proposera deux très grandes signatures de la photographie de nature morte: Laura Letinsky (1962, américaine, exposée par la Galerie Miranda pour la première fois en France) dont les compositions délicates de la série Ill Form and Void Full, 2014 seront proposées à côté d'une séléction des célèbres natures mortes, tirages d'époque, de Jan Groover (1943-2012, américaine). Les deux artistes subliment des éléments du cadre domestique, un message résolument féministe exprimé à la fin des années 70 par Jan Groover et prolongé à notre époque par les œuvres éthérées de Letinsky. Dans une douce évocation du labeur ingrat de la femme au foyer, les grands tableaux orchestrées par Laura Letinsky, de fragments d'image (fragments de vie?) entremelés à de vrais objets occasionnels, sèment une élégante confusion des sens et créent la beauté avec le désordre.

Jan Groover a consacré la première partie de sa carrière à la peinture abstraite et citait comme influence majeure l'œuvre du peintre italien Giorgio Morandi (1890-1964), dont les à plat et les mises en scènes calmes se retrouvent dans son travail de photographe, minutieusement prépare et mises en scène. John Szarkowski du MoMA, explique dans sa préface à la monographie qui lui est dédiée en 1992, que la formation de peintre de Jan Groover "lui aurait appris qu'une image est quelque chose qui est fabriquée, pas découverte." A la fin des années 70, Jan Groover photographiait des gros plans de son évier de cuisine où s'entremêlaient des moules à gâteau en inox, des fourchettes, des lames de couteau et des feuilles de plantes d'intérieur, tous luisant comme dans un rêve mais rendus surréels, mystérieux, par leur échelle inhabituelle. En 1979, une image de cette série 'Kitchen Still Lifes' fait la couverture de la très prestigieuse revue ArtForum: signe, selon le critique Andy Grundberg, que la photographie était désormais prise au sérieux par le monde de l'art. Une séléction de tirages d'époque de ces deux chapitres de son travail seront présentée à la Galerie Miranda cet automne.

Les tableaux de Laura Letinksy sont des compositions méticuleuses et au grand format qui subliment et rendent hommage aux détails oubliés de la vie quotidienne. Letinsky questionne la 'réalité' de la photographie par la mise en scène d'objets de table - verres, vases, porcelaine - avec des fragments d'images existantes - trouvées dans des magazines - et des 'restes' de repas et de fêtes. Par ce jeu de perception, Letinsky crée un aller-retour exquis et énigmatique entre volumes et ombres; mais aussi entre le réel et le factice.

GALERIE-MIRANDA-rp-Groover-Letinsky-Oct-23-VF.pdf (291 téléchargements )